A propos du parti Humaniste et de la situation mondiale

A propos du parti Humaniste et de la situation mondiale

Je pense que nous sommes dans un moment très intéressant actuellement dans le parti Humaniste au niveau mondial. Nous vivons une crise et c'est formidable !! C'est une formidable opportunité de réfléchir, de nous demander qui nous sommes et vers où nous allons. Et j'ai une grande foi dans le fait que nous allons résoudre nos problèmes.

Je dois commencer en disant que je hais la politique dans le sens « traditionnel »., mais j'aime vraiment la politique quand il s'agit de construire les aspirations les plus profondes de l'être humain. J'aime vraiment ce que défend le Parti Humaniste dans le contexte d'Humaniser la Terre.

En Islande, où je vis, et dans le reste du monde nous avons souffert à nouveau d'un crash du système finacier. Il a apporté avec lui – comme les autres crash passés – beaucoup de souffrance humaine et beaucoup de personnes continuent à souffrir longtemps après que le système financier ait récupéré (aux dépens de la population en général). Mais en même temps nous avons remarqué un phénomène social très intéressant comme les Mouvements Occupy et l'émergence de nombreux groupes plus ou moins de base intéressants et d'organisations qui contestent l'ordre établi du libéralisme, le monopole des banques et leurs propriétaires.

En Grande Bretagne il y a un groupe nommé « Positive money » https://www.facebook.com/#!/PositiveMoney qui promeut l'idée de prendre le pouvoir des banques privées de créer de l'argent au travers de la dette, et de transférer ce pouvoir à l'état, où le montant d'argent créé sera décidé par un comité élu démocratiquement. Nous avons le concept de revenu Inconditionnel de Base https://www.facebook.com/#!/basic.income qui apparaît dans de nombreux pays comme la Suisse où ils vont avoir un référendum à ce sujet probablement cette année. On a aussi découvert que les Coopératives ont beaucoup mieux résisté au crash que les compagnies privées http://ilo.org/empent/Publications/WCMS_108416/lang--en/index.htm . Et nous nous souvenons des incroyables Coopératives Mondragon en Espagne : http://www.mondragon-corporation.com Nous avons aussi un exemple intéressant de banque gratuite en Suède : http://www.youtube.com/watch?v=aW2pj109Cr8 En Islande nous avons ausii une organistion nommée ALDA (nom islandais pour Vague) pour la Démocratie Réelle et la Soutenabilité http://en.alda.is/ Cette organisation est un enfant légitime de la révolution Pots and Pans, fondée principalement par des philosophes et des scientifiques de sciences sociales, étudiants et professeurs, comme une réponse claire au manque de modèle social alternatif suite à la révolution. Ils prennent référence dans un forum appellé Real Utopias aux USA http://www.ssc.wisc.edu/~wright/RealUtopias.htm Dans le PH d'islande, nous avons travaillé de manière proche avec eux depuis le début et continuons à le faire pour des conférences et des activités sociales. Finalement nous avons Pressenza, notre merveilleux media international, pour publier le message de l'humanisme afin qu'il soit entendu dans tous les coins de la terre.

Ce ne sont que quelques exemples de choses qui avancent « dans notre sens » certaines anciennes et certaines récentes, mais des développements plus positifs se seront surement produits dont je n'ai pas connaissance ou dont je ne me souviens pas.
Dans le processus de la crise financière et ses conséquences, nous avons aussi eu un document très utile et inspirant de la part du Parti Humaniste “Posicionamiento del PHI frente a la situacion mundial” en mai 2012 dans lequel le PH analyse la situation mondiale et promeut les principales propositions politiques du PH. Ce document préparé, selon ce que je comprends, par l'équipe internationale a été une grande source d'inspiration pour nous en Islande lorsque nous préparions notre plateforme politique pour la participation du Ph au Elections Parlementaires en avril 2013. Nous avons aussi eu – pendant Occupy et la révolution Pots and Pans en Islande - une coopération très constructive avec les groupe de base et les organisations formées pendant « les années du crash » et nous travaillons encore avec certaines d'entre elles.

Ainsi nous avons le crash financier, et nous de nombreux projets et initiatives de base positifs qui émergent dans le monde et nous avons une grande crise dans le parti Humaniste. Que ouvons-nous demander de plus ?

Bien-sûr nous faisons face à des difficultés, mais les difficultés sont de belles opportunités d'apprentissage. Tel que je le vois nous avons tendance à être pris dans un dilemme entre deux choix : d'un côté devrions-nous présenter le programme politique cohérent et révolutionnaire du PH ouvertement et sans compromis au prix d'avoir seulement quelques votes (du moins en l'état actuel) ou bien d'un autre côté travailler de façon tactique avec d'autres partis politiques ou gouvernements – même certains des traditionnels – et obtenir plus de votes ou arriver en position de pouvoir et d'influence, mais au prix de nos idéaux qui ne peuvent jamais être pleinement satisfaits à l'intérieur du système politique existant. De même si nous sommes trop près du pouvoir pouvons-nous manquer de liberté de protester et de nous exprimer quand ce pouvoir vont à l'encontre de nos idées de base.

Ainsi je pense que notre conflit interne ne concerne pas les idées de base du PH, je n'ai entendu aucune voix s'opposant ou étant en désaccord avec l'évaluation globale et les propositions du PH. Notre conflit interne concerne principalement les tactiques, il concerne l'organisation interne et le fait de mener à bien une réelle démocratie directe et une communication ouverte à l'intérieur de notre parti et dans la société.

Je pense globalement que la question « tactique » a besoin d'être décidée par les PH respectifs de chaque pays. Mais la formulation de notre message politique général et l'organisation interne générale ainsi que la mise en route d'une démocratie réelle et d'une communication ouverte devrait être traitée au niveau international, selon nos documents de base et notre direction vers une Nation Humaine Universelle.

Finalement je pense que nous avons besoin d'être très à l'écoute, nous avons besoin d'être capable d'entendre l'herbe pousser... Il y a un gros courant souterrain d'une nouvelle sensibilité politique ou sociale.... Je soupconne que les nouvelles générations ne pensent pas en terme de démocratie représentative. Les jeunes que j'entends détestent les hommes politiques et leur farce au Parlement. Ils pensent en termes d'internet et d'accès de tous à la participation.... ils sont pour la démocratie directe dansles écoles et dans d'autres sphères... et pour la transparence dans tous les domaines. Et les jeunes ne sont pas intéressés par les Elections, nous avons vu cela très clairement aux dernières élections municipales cette année en Islande, avec une participation nettement moindre de la part des électeurs nouveaux et plus jeunes.

Travailler et échanger avec d'autres groupes et organisations progressifs est aussi très intéressant. Je ne crois pas que le Parti Humansite seul (ou n'importe quel autre parti politique) changera le monde, mais nous pouvons donner direction et inspirer d'autres groupes, organisation et individus qui bougent dans notre fréquence, et dans la même direction de la Nation Humaine Universelle.

Avec une grande accolade chaleureuse à tous,

Theme by Danetsoft and Danang Probo Sayekti inspired by Maksimer